Dès les premières secondes, le spectateur perçoit la distance entre l’image de Ma’Rosa et la somptueuse photographie d’un précédent film de Brillante Mendoza, comme Lola, par exemple. On a en effet l’impression d’une vidéo amateur, dont la lumière naturelle trop crue aplatit les couleurs. Pourtant, la nécessité de ce dispositif filmique de petits moyens s’impose vite comme une évidence. La petite caméra portée est d’un réalisme saisissant. On évolue ainsi au plus près des personnages, dans leur milieu, aussi peu apprêté que la lumière.

Première partie : on s’introduit dans la maison de Ma’Rosa, mère de famille d’un quartier pauvre de Manille, incarnée par Jaclyn Jose, prix d’interprétation féminine au festival de Cannes 2016. Sensations d’Asie. Ascétisme impressionnant de certains habitants de la planète. Des pièces rudimentaires ; les vêtements suspendus aux murs par des cintres ; l’échoppe que tiennent les parents, attenante à l’appartement ; on sort pour acheter le dîner de la famille, à deux pas, au sens propre.

Le film bascule ensuite dans le cauchemar interminable d’une garde à vue illégale. La mise en scène joue alors sur les espaces contigus et labyrinthiques, sur la réitération et la longueur pour évoquer la corruption et la violence de la police Philippine. L’inquiétude, la sensation d’étouffement et de moiteur gagnent alors le spectateur. On frémit de découvrir à quel degré d’arbitraire généralisé la vie des citoyens est soumise. Enfin, l’ambiguïté de la conduite du personnage principal empêche la possibilité d’une simplification du propos. Les larmes de Ma’Rosa sont des larmes de soulagement d’après le choc, mais ce sont aussi des larmes amères versées sur sa vie dévastées et des larmes d’interpellation sur le sort des Philippines que les réalisateur nous adresse.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s